history

Fondé en 1807, le Club de curling le Royal Montréal (CCRM) est le plus vieux club athlétique toujours actif en Amérique du Nord.

C’est pendant le règne de George III, lorsque la population de la ville de Montréal était d’environ 12000 habitants, qu’une vingtaine (20) de marchands et un chapelain, tous amateurs de curling sur la glace du St-Laurent, décidèrent de former un club de curling. Le groupe se réunit à la taverne Gillis afin de fonder et jeter les bases du Club de curling de Montréal, le plus vieil établissement sportif encore actif en Amérique du Nord.

En 1860, le Club de curling de Montréal s’établit dans un bâtiment abritant une patinoire intérieure sur la rue Drummond, près de l’endroit où est situé actuellement le Mount Stephen Club. En 1888, le Club fit l’acquisition d’un terrain sur la rue Ste-Catherine entre les rues St-Mathieu et St-Marc pour la construction d’un nouveau bâtiment de curling. Ouvert en 1889, il est depuis la résidence du Club de curling Royal de Montréal. L’année suivante, une parcelle du terrain sur la rue Ste-Catherine est vendue et un terrain acquis de l’autre côté du bâtiment sur la rue St-Luke au numéro 56 (maintenant le 1850 Boulevard de Maisonneuve Ouest), afin de construire le pavillon du club de curling.
Dessiné par les architectes Hyde & Nobbs, il ouvrit en 1892 le jour de Noel; un agrandissement est complété en 1912.

Le pavillon est de même style que le défunt Aréna Victoria (qui fut la résidence du club de hockey les Maroons de Montréal), sur un châssis de bois stratifié avec arches en caisson, offrant un grand espace dégagé sans piliers de support. C’est le seul exemple de structure de ce type encore existant.

Le 23 février 1924, un Décret Royal est émis afin d’octroyer au Club le titre « Royal » à son nom. Dorénavant le Club sera connu sous le nom de « The Royal Montreal Curling Club (RMCC) », ou Le Club de curling Royal de Montréal.
Bien que le RMCC accueille depuis de nombreuses années les membres masculins et féminins, la branche féminine du RMCC est associée avec le club depuis 1894 et gère ses propres ligues et parraine ses propres évènements.

Depuis le début des années 70, plusieurs clubs de Montréal et Westmount ont interrompus leurs opérations ou fermés leurs portes : Heather en 1975, Montreal Caledonia and Greystone suivi de St-George en 1982, et Thistle en 2001. Le RMCC est le seul club de curling encore en opération au centre-ville de Montreal, une institution patrimoniale et, pour citer Guy Hemmings, champion curler, « un véritable sanctuaire du curling au Canada ».

history_imageSi vous souhaitez en savoir plus sur le RMCC, un recueil sur l’histoire du club, de sa fondation en 1807 jusqu’en 2012 a été publié en 2013. Il relate l’histoire fascinante du club et contient de nombreuses photographies qui présentent bien l’esprit du club, ses évènements clés et les changements au cours des ans. Vous pouvez vous le procurer en contactant le club.